HEADERIMAGE

Posts Tagged ‘Béla Bartòk’

 
8. September 2015   |   No Comments

Bartók pianiste

Béla Bartók (vers 1930)

Béla Bartók (vers 1930)

Samedi, nous aurons le plaisir d’accueillir le San Francisco Symphony sous la direction de Michael Tilson Thomas avec, en soliste, la jeune pianiste Yuja Wang. Le programme inclut une composition de Béla Bartók, le Concerto pour piano et orchestre N° 2. Mais saviez-vous que Bartók était un pianiste incroyablement doué? More

9. July 2015   |   No Comments

Les qualités bartokiennes de l’OPL et de Papavrami

Tedi Papavrami (photo: Davolo Steiner)

Tedi Papavrami (photo: Davolo Steiner)

Le 16 juin dernier, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg a eu le grand plaisir de révéler aux oreilles du monde son enregistrement de deux œuvres de Béla Bartók: le Concerto pour orchestre et le Second Concerto pour violon. Mais qui tient donc ce fameux violon? Pour ce CD, l’OPL a collaboré avec Tedi Papavrami qui connait plutôt bien Bartók. More

16. June 2015   |   No Comments

Sortie CD: L’OPL joue Bartók

Cover du CD Bartók par OPL / Krivine / Papavrami

Après deux premiers enregistrements avec Zig-Zag Territoires consacrés à Ravel, Moussorgski et Rimski-Korsakov, Emmanuel Krivine et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg continuent leur collaboration avec Outhere en consacrant sur le label Alpha un disque avec deux œuvres emblématiques de Bartók: More

11. September 2013   |   No Comments

Bartók, 75 ans plus tard…

Bartók, vers 1935

Bartók, vers 1935

Si ce samedi, l’OPL nous fera plonger dans l’univers de Bartók et de son Concerto pour Orchestre sous la direction d’Emmanuel Krivine, ce ne sera cependant pas la première fois que le nom de l’orchestre sera associé à celui du compositeur. En effet il y a plus de 75 ans, en 1937 et 1938, Henri Pensis invitait Béla Bartók à 3 occasions. En 1937, Béla Bartók est ainsi invité une première fois au Luxembourg pour travailler avec Henri Pensis la Sonate pour 2 pianos et percussion que le compositeur terminera peu de temps après.

Mais c’est en 1938, soit 5 ans après la création de l’orchestre (alors connu sous le nom de Orchestre Radio Luxembourg) que Béla Bartók revient à l’occasion de 2 concerts. Le 29.01.1938, le compositeur hongrois est ainsi le soliste de son Concerto pour piano N°2, accompagné de l’orchestre sous la direction de Henri Pensis. 5 mois plus tard, il est de retour au Luxembourg avec sa femme Ditta pour répéter à nouveau avec Henri Pensis sa Sonate pour 2 pianos et percussion. L’œuvre est diffusée le 11.06.1938 à la radio avec au piano, Béla Bartók et sa femme, aux percussions Mathias Gieres et son fils Jean. L’orchestre est alors dirigé par Henri Pensis.

11. September 2013   |   No Comments

Bartók, 75 ans plus tard…

Bartók, vers 1935

Bartók, vers 1935

Si ce samedi, l’OPL nous fera plonger dans l’univers de Bartók et de son Concerto pour Orchestre sous la direction d’Emmanuel Krivine, ce ne sera cependant pas la première fois que le nom de l’orchestre sera associé à celui du compositeur. En effet il y a plus de 75 ans, en 1937 et 1938, Henri Pensis invitait Béla Bartók à 3 occasions. En 1937, Béla Bartók est ainsi invité une première fois au Luxembourg pour travailler avec Henri Pensis la Sonate pour 2 pianos et percussion que le compositeur terminera peu de temps après.

Mais c’est en 1938, soit 5 ans après la création de l’orchestre (alors connu sous le nom de Orchestre Radio Luxembourg) que Béla Bartók revient à l’occasion de 2 concerts. Le 29.01.1938, le compositeur hongrois est ainsi le soliste de son Concerto pour piano N°2, accompagné de l’orchestre sous la direction de Henri Pensis. 5 mois plus tard, il est de retour au Luxembourg avec sa femme Ditta pour répéter à nouveau avec Henri Pensis sa Sonate pour 2 pianos et percussion. L’œuvre est diffusée le 11.06.1938 à la radio avec au piano, Béla Bartók et sa femme, aux percussions Mathias Gieres et son fils Jean. L’orchestre est alors dirigé par Henri Pensis.

8. March 2011   |   No Comments

Your review : OPL – Repin

Emmanuel Krivine – Vadim Repin – OPL  (photo Julien Becker)

This is the second review written by someone of the audience. This time, Fulgencio shares his opinion on Saturdays concert with the OPL and Vadim Repin.
If you feel like writing a review on a concert you attended, don’t hesitate to share it with us!

Two Spanish-related works in the program, Alborada del gracioso from Maurice Ravel, Symphonie Spagnole from Édouard Lalo – would that mean that I should feel like at home?  More

8. March 2011   |   No Comments

Your review : OPL – Repin

Emmanuel Krivine – Vadim Repin – OPL  (photo Julien Becker)

This is the second review written by someone of the audience. This time, Fulgencio shares his opinion on Saturdays concert with the OPL and Vadim Repin.
If you feel like writing a review on a concert you attended, don’t hesitate to share it with us!

Two Spanish-related works in the program, Alborada del gracioso from Maurice Ravel, Symphonie Spagnole from Édouard Lalo – would that mean that I should feel like at home?  More

Philharmonie Luxembourg

Inaugurated in 2005, the Philharmonie Luxembourg now hosts over 400 events a year (classical music, jazz, world music, new music) and is one of Europe’s main concert halls. it is also the home of the Orchestre Phiilharmonique du Luxembourg.

About the Philharmonie

Categories

Archives


Copyright © 2010 Philharmonie Luxembourg | Powered by Wordpress ContactImprint