HEADERIMAGE
 
back

 
21. September 2015   |   No Comments

Gimeno: «Un chef qui a de l’avenir»

Gustavo Gimeno (photo: Alfonso Salgueiro)

Gustavo Gimeno (photo: Alfonso Salgueiro)

Le concert inaugural de Gustavo Gimeno en tant que Directeur musical de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg se profile à l’horizon et on peut légitimement se demander ce que le chef espagnol va réaliser avec l’OPL dans les prochaines années. Un début de réponse est peut-être à trouver dans ce qu’il a déjà accompli avec d’autres orchestres. Dans Taktvoll (supplément de la FAZ), Wolfgang Sandner jette un coup d’œil sur les débuts de Gustavo Gimeno.

«Premier concert à la tête de l’Orquestra de la Comunitat Valenciana en avril, de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg le 1er mai, du Swedish Radio Symphony Orchestra fin mai, du Danish National Symphony Orchestra en septembre, de la NDR Philharmonie d’Hanovre mi-octobre, du BBC Philharmonic Orchestra le 25 octobre et quatre jours plus tard du City of Birmingham Symphony Orchestra. Enfin en novembre, premier concert à la tête du Philharmonisch Orkest de Rotterdam. Ah oui, et également les premiers concerts à la tête du Residentie Orkest, de l’Orchestra Sinfonica di Milano Giuseppe Verdi, du Nordwestdeutsche Philharmonie Herford, du Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, de l’Orchestre de Chambre de Lausanne, du Radio-Sinfonieorchester Stuttgart, du Stavanger Symfoniorkester, du Tonhalle-Orchester Zürich, de l’Orquestra Sinfónica de Castilla y León, de l’Orquestra Sinfónica de Radio Televisión Española, du Sendai Philharmonic au Japon et du Queensland Symphony en Australie. Gustavo Gimeno a fait ses classes en accéléré, pour ainsi dire, en une bonne année, là où d’autres chefs auraient eu besoin de cinq ans.

Mais surtout, comment mène-t-on à bien une tâche pareille: comment, en novice, passe-t-on le cap d’une telle série de premiers engagements, sans revers, sans catastrophes esthétiques? Et quel type de magie doit agir là, quand les critiques et les réactions du public s’avèrent, sans exception, positives? [… ]

D’une certaine manière, l’expérience courte et intensive de Gimeno auprès de Jansons et Abbado, ainsi que sa longue pratique instrumentale au sein de l’orchestre et, grâce à cela, son abord du répertoire par le noyau-même, en quelque sorte, de la musique vivante, donne raison à ceux qui se méfient du scepticisme théorique de la direction d’orchestre et défendent l’opinion suivante: on ne devient pas chef, on l’est et ce que nécessite la direction d’êtres humains, on ne peut mieux l’acquérir qu’en étudiant auprès de grandes personnalités. Tout porte à croire, en tout cas, que Gustavo Gimeno est un musicien exceptionnel, naturellement doué pour la direction, doté d’un fort rayonnement et d’une personnalité charismatique. À Luxembourg, ces qualités ont été très vite découvertes, et surtout mises à profit. C’est un avantage pour tous: Gustavo Gimeno va diriger d’emblée, en première étape de sa carrière, un orchestre de stature internationale dans une magnifique salle de concert. Et l’orchestre accueille un chef qui a de l’avenir.»

Un changement de directeur musical est toujours un événement dans la vie d’un orchestre et assister à ce moment historique, un privilège. Joignez-vous à nous ce jeudi 24!

Extrait de l’article de Wolfgang Sandner: «Comme un éclair dans un ciel radieux – Gustavo Gimeno, le nouveau dirigeant à Luxembourg» paru dans Taktvoll  N°9, le 23.05.2015.
Nous remercions l’auteur pour son aimable autorisation de publier son texte.



 

Leave a Reply



*

Philharmonie Luxembourg

Inaugurated in 2005, the Philharmonie Luxembourg now hosts over 400 events a year (classical music, jazz, world music, new music) and is one of Europe’s main concert halls. it is also the home of the Orchestre Phiilharmonique du Luxembourg.

About the Philharmonie

Categories

Archives


Copyright © 2010 Philharmonie Luxembourg | Powered by Wordpress ContactImprint