HEADERIMAGE
 
back

 
26. May 2016   |   Comments Closed

European Union Youth Orchestra: la fin?

EUYO

Depuis l’annonce le 12 mai dernier de la fin plus que probable du European Union Youth Orchestra, les réactions et les marques de soutien se multiplient partout dans le monde. Alors que l’orchestre s’apprête à célébrer son 40e anniversaire avec une grande tournée, la course aux subventions a eu raison de lui et le contraint à cesser ses activités dès le mois de septembre. Le hashtag #saveEUYO suffira-t-il à émouvoir le grand public et les pouvoirs décisionnaires?

Fondé en 1976 par Claudio Abbado et Joy et Lionel Bryer, le EUYO a toujours pu compter sur la collaboration des plus grands musiciens, comme Daniel Barenboim, Leonard Bernstein, Sir Colin Davis, Herbert von Karajan ou encore Svlatislav Rostropovich. L’orchestre est constitué de musiciens âgés de 14 à 24 ans originaires des 28 pays membres et s’est toujours voulu l’ambassadeur culturel de l’Union Européenne à travers le monde, ce qui rend la perte de ses subventions d’autant plus ironique, cruelle et incompréhensible. La question la plus évidente est donc: pourquoi?

Pourquoi?
Le site de l’orchestre explique qu’un changement a été opéré en 2014 dans la politique de subventions de l’UE. Avec son nouveau programme appelé «Creative Europe», l’UE, via un système de partenariat compliqué, alloue des fonds à des projets nationaux visant à développer un «esprit européen». En conséquence, l’UE n’octroie plus de soutien financier continu à des institutions intrinsèquement européennes et c’est ce qui a entrainé la perte des fonds alloués à l’EUYO. Malgré cette forme de financement défavorable et inadapté à l’esprit de l’EUYO, l’orchestre a tout de même fait appel au programme et a reçu des fonds pour la période 2014/15.

Le 15 avril 2016, l’EUYO a été informé que l’UE mettait un terme à son soutien financier. L’orchestre a depuis lors multiplié les contacts avec l’UE afin de trouver une autre source de financement. Le 12 mai, en désespoir de cause, l’orchestre a annoncé que les propositions qui lui ont été faites sont insuffisantes pour garantir son avenir et que par conséquent, il cesserait ses activités au 1er septembre 2016. La tournée prévue cet été est maintenue grâce à l’appui de partenaires loyaux mais cette fête d’anniversaire risque bien de se transformer en tournée d’adieu.

Les réactions
Les réactions ne se sont pas faites attendre, mêlant incompréhension, incrédulité et colère. Le hashtag #saveeuyo a fleuri un peu partout sur les réseaux sociaux, notamment sur les comptes Twitter de l’Orchestre de Paris ou du Concertgebouw Amsterdam. La meilleure réponse résidant dans la démonstration de ce que la musique peut accomplir, un flashmob a été organisé à Londres. Sir Simon Rattle et le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks ont aussi marqué leur soutien via cette vidéo.

Dans une tribune dans le Guardian, Marshall Marcus, chief executive de l’EUYO, rappelle à tous, amateurs de musique et de culture, politiciens et autres leaders d’opinion, que, «au fil des ans, l’orchestre est devenu l’épine dorsale de nombreux grands orchestres,» que les orchestres symphoniques des grandes villes d’Europe et du monde comptent de nombreux alumni de l’EUYO. «Faites disparaitre l’orchestre et vous tuez cette chance et cette source d’inspiration par une décision idiote.»

Vous voulez montrer votre soutien au European Union Youth Orchestra? Les moyens de le faire ne manquent pas, comme l’explique l’orchestre sur son site. Joignez-vous aux autres supporters sur les réseaux sociaux en utilisant #saveeuyo! Vous pouvez également rédiger une lettre à Tibor Navracsics (European Commissioner for Education, Culture, Youth and Sport) demandant la mise à disposition immédiate de fonds permettant la survie de l’orchestre. Vous pouvez carrément faire un don directement à l’orchestre. Enfin, vous pouvez signer la pétition et surtout, en parler autour de vous! Il suffirait d’une signature de Martin Schulz, président du parlement européen, pour sauver l’orchestre mais la vôtre peut déjà faire bouger les choses!

 

— Julie

 



 

Philharmonie Luxembourg

Inaugurated in 2005, the Philharmonie Luxembourg now hosts over 400 events a year (classical music, jazz, world music, new music) and is one of Europe’s main concert halls. it is also the home of the Orchestre Phiilharmonique du Luxembourg.

About the Philharmonie

Categories

Archives


Copyright © 2010 Philharmonie Luxembourg | Powered by Wordpress ContactImprint